Aujourd’hui, je vous propose de construire une console retrogaming à l’aide d’un Raspberry PI 3 coûtant environ 40€ et de pouvoir l’alimenter facilement en jeux.

Grâce aux émulateurs inclus, il sera possible de centraliser une centaine de jeux de Super nintendo, GameBoy, Playstation et d’y jouer jusqu’à 5 joueurs sur votre TV.  C’est l’heure de se remémorer vos longues après-midi à squatter votre canapé devant le célèbre Sonic sur Megadrive ou à combattre vos amis sur Street Fighter.

Qu’est-ce qu’un raspberry PI ?

Le raspberry est un mini-PC développé par l’équipe « Foundation Raspberry ».

La version 3 est dotée d’un CPU 64bit quad-core ainsi que d’1 Go de mémoire vive. Cet accessoire est devenu populaire par sa facilité à développer un ensemble d’applications via le langage de développement Python.

Dans le cas présent, nous utiliserons le Raspberry comme une console retrogaming, mais libre à vous de l’utiliser en caméra IP pour espionner votre voisin (non je plaisante ne le faites pas…)

carte raspberry pi

Pourquoi utiliser un Raspberry comme console retrogaming ?

Malheureusement, les jeux des anciennes générations 90-2000; sont mis en vente à des prix exorbitants via les plateformes de revente comme leboncoin ou priceminister. Le Raspberry Pi lui, avec son prix attractif autour des 35€, permet de stocker une centaine de jeux dématérialisée provenant de différentes générations de consoles.

Avec l’arrivée de la NES mini (version miniaturisée de la console NES), Nintendo souhaite profiter de la nostalgie des gamers. La console comprend néanmoins des inconvénients :

  • non compatible avec les cartouches originales NES
  • une trentaine de jeux sans la possibilité d’en ajouter plus
  • son prix approchant les 70€

Privée de port cartouche, de puce Wifi, incapable de la moindre mise à jour et donc condamnée à rester telle qu’au sortir de sa boîte, la NES mini semble taillée pour partager l’incroyable destin de tous ces jouets pour adultes avec lesquels personne ne joue.

JV – CULTURE JEU VIDEO #36

Le Rasberry a l’avantage d’être nomade. Au vue de ses dimensions ( 12.2 x 7.6 x 34 centimètres)  vous pouvez l’emmener partout avec vous, le déplacer dans les différentes pièces de la maison, ce qui est hélas plus compliqué avec un PC traditionnel.

Il deviendra indispensable lors d’une soirée entre amis puisque vous pouvez brancher jusqu’à 4 manettes grâce à ses ports USB en façade. La prise ethernet permet de relier le Raspberry PI à votre réseau local et d’ajouter rapidement de nouveaux jeux.raspberry pi


Convaincu pour une petite partie ?

Suivez ce guide pour créer facilement un émulateur retro-gaming à l’aide d’un Raspberry PI  :

  1. Commander un Raspberry sur un site marchand.
  2. Télécharger l’OS (système exploitation) Recalbox : media center, emulateurs.
  3. Téléchargements des roms (jeux) pour constituer votre bibliothèque.
  4. Configurations et ajouts des jeux via le réseau local.
  5. Bonus : Quelques astuces pour optimiser son émulateur.


Commander votre Raspberry PI et le matériel associé

Dans le cas d’un émulateur de jeux il vous faut en résumé :

  • carte mère raspberry PI 3 type B (obligatoire) –  environ 40€
  • carte microSD minimum 16Go (obligatoire) – environ 10€
  • câble câble d’alimentation 5V 2.5A (obligatoire) – environ 10€
  • câble HDMI (obligatoire) – environ 7€
  • câble Ethernet (recommandé) – 6€
  • manette(s) de jeux, de préférence une manette xbox360 (recommandé) – environ 30€
  • boîtier Raspberry PI (recommandé) – environ 7€
  • Dissipateur thermique (recommandé) – environ 4€
  • Clavier USB (facultatif)

Quelques recommandations pour votre Raspberry PI

Je recommande la nouvelle version Raspberry Pi 3 qui comprend l’option bluetooth 4.1 et un module WiFi par rapport à la version 2 qui ne possède aucun de ces atouts. On peut trouver la carte mère Raspberry un peu partout, sur les sites marchands les plus populaires comme LDLCAmazon. Vérifier aussi les sites de bons plans comme sur Dealabs où on trouve parfois la carte mère autour des 30€. Parfois celle-ci est même proposée dans des packs complets ( carte + boitier + câble d’alimentation).

La carte SD doit être assez rapide pour assurer la fluidité des jeux. Vous ne devriez pas être embêté en achetant une carte de classe 10. Une capacité de stockage de 16Go suffit, votre émulateur pourra contenir une centaine de jeux. Pas mal non ?

Le boîtier est-il un élément indispensable ? C’est à mon sens une solution afin d’augmenter la durée de vie du produit. On évite la poussière et on la protège en cas de choc. Il existe même des boîtiers aux formes des anciennes consoles, parfait pour lui donner l’air d’une mini-NES. Concernant le câble d’alimentation, attention à la surcharge, prenez un câble d’une puissance de 5V 2.5A.

Le dissipateur thermique facilite la ventilation de votre carte qui aura tendance à surchauffer après une longue activité. Ils sont souvent vendus avec le Raspberry, si ce n’est pas le cas vous pouvez en acheter pour les poser sur le CPU/GPU.

De nombreux packs existent : boitier, câble d’alimentation, dissipateur thermique. Profitez-en !

Jouez avec une manette

Je vous conseille de prendre une manette xbox360 pour son option « plug & play ». Il suffit de brancher la manette sur le port USB, qui sera automatiquement détectée au lancement et sans besoin de la configurer à chaque utilisation. Vous pouvez d’ailleurs réutiliser cette manette pour votre PC/Mac, tous les jeux récents sont adaptés à cette manette. Il est possible de jouer avec une manette USB traditionnelle ou ps3, nous verrons plus tard leur configuration.


Télécharger l’OS « Recalbox »

recalbox - console retrogaming

Il existe plusieurs OS dédiés à l’émulation de jeux video. Recalbox en fait partie, cet OS est basé sur celui de Kodi (lecteur multimédia open-source). Je l’ai sélectionné pour sa rapidité de lancement, ses divers émulateurs, la possibilité d’ajouter des nouveaux jeux en réseau et son interface qui vous replongera immédiatement en enfance.

Recalbox dispose de toutes les consoles retro jusqu’à la génération Psone, Nintendo64 :

  • Arcade
  • Nes
  • Super Nintendo
  • Master System
  • Playstation
  • Megadrive
  • GameBoy
  • GameBoy Advance
  • Atari 2600
  • Nintendo 64
  • Game Gear
  • et plein d’autres !

Découvrez mon dernier article pour découvrir la liste complète des consoles disponibles sur Recalbox.

Il est temps de commencer !

Formater votre carte microSD en FAT32. Puis télécharger l’OS Recalbox disponible sur Github et copier l’ensemble du dossier à la racine de votre carte SD.


Téléchargement des roms (jeux) pour votre console retrogaming

De nombreux sites web vous proposent des anciens jeux en téléchargement, nommés des « roms ». Je vous invite à vous rendre sur un site comme web-emulation.com qui met à disposition une gigantesque bibliothèque de jeux, de différentes consoles. Vous devriez (re)trouver votre bonheur.

Remarque : Pour rappel, vous devez posséder l’original du jeu pour obtenir le droit de télécharger ces roms. Ces jeux sont considérés comme « abandonware », c’est à dire qu’ils ne sont plus en vente dans le commerce et ne disposent plus de service après vente depuis plusieurs années. Cependant si un éditeur me le demande, je m’engage à retirer  immédiatement les jeux , merci de m’en informer via le formulaire de contact.


Configurations

Il est temps de passer à l’ajout des jeux et la configuration de notre émulateur. Ne vous inquiétez pas, quelques minutes suffiront.

Lancement du Raspberry

Insérer la carte SD sur la partie inférieure du Raspberry Pi. Brancher le câble d’alimentation et le câble HDMI relié à votre télévision. L’OS va démarrer et lancer une installation qui va durer 2 à 5 minutes. Si ce n’est pas le cas, il y a un souci au niveau des fichiers de votre carte SD, je vous invite donc à la formater.

Configurer les manettes de jeux

A la fin de l’installation, brancher la manette USB sur l’un des ports disponibles en façade.

-Manette Xbox360 : aucune configuration, la manette est automatiquement détectée !

-Manette classique : branchez un clavier USB, appuyez sur ENTRER dans le menu de sélection des systèmes. Ensuite sélectionnez « Configure Input » avec la touche S et sélectionnez « Configure a contrôler » encore avec S. Suivez les instructions pour configurer votre manette. Le nom des boutons est basé sur la manette Super Nintendo.

-Manette PS3 : utilisez un câble mini USB pour relier la manette à la recalbox. Patientez 10 secondes pendant que les led clignotent lentement. Débranchez la manette et appuyez sur le bouton HOME. Votre manette est configurée !

Langues et connexion à Internet

Maintenant que vous pouvez naviguer dans le menu, cliquez sur start pour faire quelques réglages. Changez la langue dans « System settings »> « Langage ».

Nous allons maintenant nous connecter au réseau local en branchant un câble Ethernet. Si vous souhaitez vous connecter en Wifi, allez dans « Réglages » > « Réseaux » et ajoutez le nom de votre réseau et son mot de passe.

Si vous souhaitez connecter votre Raspberry au réseau Wifi sans clavier, il est possible de le faire via un PC. Allez dans Réseau > RECALBOX > Share > System > recalbox.conf. Editez le fichier avec un bloc-notes, et remplissez les champs wifi.ssid / wifi.key

Ajouter les jeux sur le réseau local

L’insertion des roms se déroule au sein de votre réseau local. A l’aide d’un PC connecté, rendez-vous sur la partie Réseau,  vous verrez apparaître votre machine sous le nom de « Recalbox« , cliquez dessus. Si on vous demande des identifiants pour vous connecter tapez « admin » comme utilisateur et « password » en mot de passe. Continuez dans le dossier « Share » puis « roms« .

Les jeux doivent être rangés dans les dossiers portant le nom de la console.

exemple : le fichier super_mario_land_2.gb la console GameBoy doit être déplacé dans le dossier « gb »

Redémarrez le Raspberry ou pressez START et aller dans Options de jeux > Mettre à jour la liste de jeux.

Cher Gamer, vous êtes prêt à lancer des petites parties retro-gaming !


Les astuces du chef pour votre Raspberry retrogaming

Je vous partage quelques astuces afin d’optimiser votre raspberry retro-gaming :

  • Revenir au menu : Lorsque vous êtes dans un jeu et que vous souhaitez retourner dans le menu, il vous suffit de faire la combinaison suivante sur votre manette :  Hotkey (bouton « Xbox » sur la manette Xbox360) + Start.
  • Revenir en arrière / Sauvegarder pendant la partie : une chute en plein milieu d’une partie de « Ghost’n ghouls » ? Profitez de l’option « rembobiner » pour revenir à un moment précis au cours du jeu. Utilisez les commandes spéciales Hotkey + R2 ou Hotkey + L2 pour voir s’afficher la séquence suivante ou précédente.
  • Scrapper : Récupérer les informations essentielles de vos jeux (synopsis, jaquette, note…) en cliquant sur Start > Scrapper.
  • Captures d’écran : En appuyant sur Hotkey + L1 (manette) vous pourrez faire une capture d’écran. Le fichier .png est alors placé dans le dossier “screenshots”, accessible depuis le réseau.
  • Faire une copie de vos sauvegardes : Sur le réseau, la recalbox partage un dossier “sauvegardes”. Ce dossier vous donne accès à toutes les sauvegardes des émulateurs. Vous pouvez donc transférer vos anciennes sauvegardes ou faire une copie sur votre ordinateur.
  • Eteindre le raspberry PI : L’appareil ne possède pas de bouton « power ».Dans le menu général cliquez sur Start > Quitter > Eteindre. N’oubliez pas de débranchez le câble d’alimentation de votre  appareil à la fin de votre session de jeux.

Système de trophées : « Retroachievements »

Vous souhaitez plus de challenge dans vos jeux ? Il existe une option pour débloquer des trophées comme les systèmes existant sur les jeux récents. Pour cela il vous faut un compte sur le site retroachievements.org. Inscrivez-vous sur le site et ajoutez vos identifiants dans le menu de votre Raspberry Options de jeu > Retroachievements. Il est également possible d’entrer vos ID directement via le fichier .config (que nous avons vu auparavant pour se connecter en Wifi).

N’hésitez pas à suivre mon aventure  sur le raspberry retro-gaming.

trophées mario land 2 - console retrogaming

Trophées du jeu « Super mario Land 2 » – GameBoy


Vous êtes maintenant prêt pour vous faire quelques petites parties avec votre raspberry retrogaming. N’hésitez pas à m’envoyer des noms de jeux qu’il faut absolument essayer, votre profil « retroachievments », à partager cet article et surtout :  amusez-vous  ! 😀

Golden Axe

Image tirée du jeu Golden Axe

Partage cet article l'ami !